L'histoire d'une escroquerie au chèque bancaire

lundi, août 07, 2006

Chap 9 : Au coeur du système

Et voilà, je reviens tout droit de la gendarmerie... pour la deuxième fois. Eh oui, ce matin je n'étais pas le bienvenue et on m'a gentillement demandé de revenir cette après-midi sur les coups de 15 h 00.

Bref, pour vraiment résumé, cela a duré 1 h 30 et le procès verbal contient le plus important... Maintenant, ils vont envoyer une copie du dossier à la gendarmerie qui connait l'affaire dans la Charente.

Concernant le petit fraudeur, il attends toujours que je lui fasse un virement bancaire que "normalement" je devais faire aujourd'hui même, le 7 Août. Hier soir, d'ailleurs, je lui est demandé pourquoi qu'un Suédois utilisait un compte bancaire à l'autre bout du monde... Sa réponse, qui enfaite n'en ai pas vraiment une, était tout simplement que pour Western Union ,c'est en Suède et pour les virements bancaires, c'est en Espagne... Très beaux arguments n'est-ce pas ?.

Chap 8 : Gendarmerie Nationale, Bonjour


Dans un précédent post, j'avais précisé que le père du vrai titulaire du chèque bancaire m'avait donné le numéro de téléphone d'une gendarmerie qui connait l'affaire afin que je puisse la contacter. Chose que j'ai faite le 5 Août mais qui n'a malheureusement rien servi car je vis beaucoup trop loin.

Par contre, le gendarme qui connaissait l'affaire m'a conseillé d'aller dans la gendarmerie la plus proche porter plainte pour tentative de fraude.
D'ailleurs c'est aujourd'hui, le lundi 7 Août, que je vais y aller. J'ai préparé toute ma correspondance avec la fraudeur, en espérant que cela servira à quelque chose... Enfin, pas pour moi parce que je suis tiré d'affaire, mais pour les futurs victimes de ces gens mals intentionnés.

Apparement, c'est déja même une affaire d'interpol ! Etant donné que j'ai eu des coups de fils, une adresse et un IBAN, j'espère que ça va pouvoir les aider. Je n'espère pas trop évidement, mais si tout le monde baisse les bras, c'est certain que ces voleurs ont encore de beaux jours devant eux !

Affaire à suivre...





Chap 7 : Let's play


Maintenant hors de danger, c'est à moi de jouer avec ce monsieur.
Comment ? Tout simplement en lui faisant perdre son temps dans son cybercafé à lui faire croire que j'ai encaissé le chèque et que je vais payer...

Pour commencer je lui est fait croire que j'avais encaissé le chèque. Désormais il sait qu'il ne lui reste pas beaucoup de temps pour obtenir l'argent avant que la banque découvre le superfuge.

Et effectivement, pas moins de 13 coups de téléphone dans la même journée... Si ça c'est pas le signe qu'il est très pressé !

Oui mais voilà, malheureusement pour lui nous étions le samedi 5 Août et LaPoste était bien évidement fermée. Ahhh, domage ! Tout le weekend à attendre.

D'ailleurs hier après-midi, le dimanche 6 Août, j'ai reçu un email du soi-disant transporteur qui me demandait d'envoyer l'argent le lendemain et me donne ses (?) coordonnées en Suède.

D'humeur changeante, je lui dit que je ne souhaite plus utiliser Western Union mais que je préfère réaliser un virement bancaire.


C'est à cet instant qu'il commet une grosse erreur ! Le "vendeur", Tim Baker, me répond avec l'adresse mail du transporteur, "Alfred Martins" ! Bon, je savais déjà qu'il menait une double vie grâce aux IP qui étaient identiques pour les messages provenant des deux adresses mail.
Mais bon, j'ai fait comme si je n'avais rien remarqué... Et ainsi, voila qu'il me transmet un IBAN (International Bank Account Number), un IBAN d'Espagne !

Je récapitule :
Le vendeur : Nigérian
Le transporteur : Suédois
Provenance de l'enveloppe contenant le chèque : Bénin
Adresse du compte bancaire du transporteur : Espagne

En tout 4 pays ! Cela voudrait dire qu'il y a au moins 4 personnes... C'est donc une bande organisée répartie dans le monde entier ! A peine croyable.



Chap 6 : Suis-je le seul ?


Maintenant fixé et pas content (ah non, pas content du tout ! non mais !), je décide de fouiller le net pour voir si je suis le seul dans cette situation. Je trouve pas mal d'articles qui traitent du sujet... Mais je fais la découverte également d'un site web d'une association qui porte le nom de Comité de Défence des Victimes de Chèques de Banque (C.D.V.C.B.).

C'est la grosse surprise ! En plus de n'être pas le seul, je suis encore un chanceux !
En effet, beaucoup de personnes ont pu encaisser leur chèque et puis en toute confiance ont transférés le surplus d'argent via, généralement, Western Union au "transporteur" (ou tout autre personne "externe"). Ensuite, il faut peu de temps avant que la banque s'apperçoive que le chèque est faux.

La conséquence de cette découverte est le retrait immédiat de la somme encaissée de votre compte...
Vous l'aurez compris, l'argent transférée à l'escroc sort tout droit de VOS économies ! Le pire dans tout ça est que les banques refusent, pour la plupart, de rembourser quoique se soit alors qu'elles se voyaient rassurantes quand l'argent était sur le compte.

Je vous invite à visiter le C.D.V.C.B. pour plus d'informations.



Chap 5 : Destination banque


Me voila "rassuré" quant à la hausse de la somme émise. Je décide donc d'aller à ma banque, toute proche, déposer mon précieux chèque.

Arrivé devant la guichetière, je lui tend le chèque. Premier test, il ne passe pas. Deuxième test, toujours pas.

Elle appelle son collègue à qui j'avais déja parlé du chèque avant que je ne le reçoive et de mes soupsons qui l'accompagnait. Il était stoïque devant ce morceaux de papier et décide d'appeler le service des chèques étranger.

La femme au bout du fils s'esclaffe quand il commence à énoncer les intitulés sur le chèque. Pour elle, il est faux mais demande quand même une copie par fax pour vérifier dans son registre.
Cela allait durer une bonne demi-heure, je décide donc de rentrer chez moi en attendant le verdict de mon banquier.

Entre-temps, je décide de faire ma petite enquête... Grâce au nom de l'émetteur du chèque, j'ai pu trouvé à l'aide des pages blanches un numéro de téléphone que je m'empresse de composer.

Je tombe sur le père du "propriétaire" du chèque. Je lui énonce la situation et il me rétorque rapidement que c'est une arnaque pure et simple dans la mesure où des chèques à son fils ont été volés et falsifiés... 90 sont connus à se jour. Il me donne également le numéro d'une gendarmerie qui connait l'affaire afin que je puisse les contacter.

Tous mes espoirs tombent à l'eau, plouf. Pour confirmer le tout, mon banquier m'annonce par téléphone qu'un chèque au nom de cette personne a déja été utilisé dans mon département (la Moselle) et que c'est bien évidement un faux.



Chap 4 : Money, money, money

L'arrangement fait, je reçois quelques jours plus tard, le 3 Août, un chèque par la poste.

Surprise : La somme est complètement différente que prévue... Non, pas inférieure à l'arrangement mais supérieure ! 5100 € supérieure pour être précis... Une erreur de sa part ?

le chèque en question

Chèque "La Poste" pour le moins bizarre provenant d'une personne française... De plus, le lieu, JOI, et la date de la création du chèque, 12 juin 2006, sonnent faux... Mais bon, qui suis-je pour juger une personne ?

Ne voulant pas encaisser un chèque erroné, je le contacte directement après la réception du chèque pour comprendre la hausse de la somme.
Il me répond peu après et m'explique que je dois déduire les 6900 € de la vente et le reste, les 5100 €, sont destinés à payer le transporteur.

Transporteur qui ne tarde pas à se magnifester puisque 10 minutes après que l'acheteur soit au courant que j'ai reçu le chèque, je reçois un email de sa part où il se présente comme Mister Alfred Martins de Sweden Office Agent for OLC Cargo.
Oula, ça fait très sérieux tout ça ! Je décide chercher avec google le nom de la société, mais niet, rien du tout !



Chap 3 : Un arrangement trop parfait

Après avoir répondu à ses quelques questions, le voila tout à fait d'accord pour acheter ma voiture.
Par contre une chose me parrait suspecte : il ne demande aucune photo du véhicule ? Mais pourquoi donc...?

Pour savoir un peu plus sur cette personne, j'ai décidé de tracer son IP (on peut considérer l'IP comme l'adresse d'une connection Internet). Chose que je ne pouvais pas réaliser avec le premier message car il provenait du système de net-annonces.com. Par contre, désormais, il me répondait directement via sa boite mail Yahoo.



L'IP était clair, sa connection provient du Nigéria, plus précisement de la plus grande ville du pays, Lagos.

Supposition :
Au vu du prix du véhicule + le prix du transport (dont je ne connaissais pas encore le montant),
ma première idée fut que cette personne achetait des voitures pour les démonter puis revendre les pièces... C'était pour moi la seule possibilité.



Chap 2 : L'acheteur idéal

Le 17 Juillet 2006, c'est à dire 1 jour après la diffusion de mon annonce, je reçois un message via le système de net-annonces.com. Un message en anglais d'une personne s'intéressant à mon véhicule.



"Hello

I am interested in your advert's for sale as please i will apprecite your email me the following sale details for correspondings

What is your lowest price ?
For how long have you been using it ?
How many owners dose it have ?.

I hope it is currently avaliable for our purchase

Where is it presently located ?.

Await your messages soon .

Sincerely
Tim"

J'ai beaucoup de chance, à peine une journée d'écoulé que voila déjà un acheteur potentiel...



Chap 1 : Ma petite annonce



Quoi de plus naturel pour vendre un bien que d'utiliser les petites annonces...?

C'est dans cet esprit que, pour vendre ma BMW 325 [img], j'ai décidé de parcourir le web dans la recherche de sites permettant de déposer une petite annonce. Je n'ai pas du chercher bien longtemps pour être franc... google est toujours notre ami !

C'était décidé, j'allais déposé mon annonce sur net-annonces.com. Le nom de domaine me paraissait facile à retenir et donc, pour moi, c'était probablement un site bien fréquenté.
Dans un sens j'avais raison...